Comment Facebook vous prouve que vos amis sont complètement cons

tousdesdebiles:

Facebook est un merveilleux outil. Si vous y avez de nombreux amis, le fil d’actualités regorge en permanence de statuts, photos, vidéos, liens et activités diverses et variées. Cette mine d’informations aussi inutile qu’addictive cache en fait de véritables révélations sur vos connaissances, et ce n’est malheureusement pas toujours très beau à voir. Jamais, en fait.

Mais alors, pourquoi et surtout comment Facebook vous prouve-t-il que vos amis sont des débiles ? Car oui, à moins de ne côtoyer que l’élite, vous en avez forcément une bonne grosse majorité, de débiles. Le tout, c’est de les repérer, pour ensuite les insulter.

Voici donc une liste non exhaustive des différentes activités qui les révèlent au grand jour… Les noms qui apparaissent sur les copies d’écran ont bien sûr été changés, tout le restant est véridique. Il y a donc :

  • Le connard qui rejoint systématiquement tous les groupes auxquels on l’invite. C’est celui qui te fait bien chier parce qu’il est aussi futé qu’un concombre, et que peu importe l’intitulé du groupe ou le sérieux de celui-ci, il veut montrer qu’il se sent concerné par tous les maux du monde.

  • Celui qui te marque dans des photos et images à la con. Parce que c’est super drôle de taguer un pote sur “Rakonte moi kel bon souveniir on a ensemble lol” (écrit en Comic Sans avec le splendide magenta par défaut de Paint), pour qu’il reçoive ensuite 80 notifications en une heure à cause des commentaires et que ses amis voient dans leur fil d’actualités qu’il a été marqué sur de la merde.

  • L’égocentrique qui raconte sa vie de merde dans ses statuts et les “aime” systématiquement. Lui, c’est tout à fait le genre à n’avoir aucune réelle vie sociale mais à se l’inventer sur Facebook, ou du moins, à essayer. Ainsi, on découvrira qu’il est super heureux de ne pas réussir à dormir à 23h47 : “jariv pa a dormir mdrr ;)”, et qu’en plus ce con, il aime ça ! On a aussi souvent droit à une phrase merdique trouvée sur un Skyblog.

  • Celui qui croit que Facebook, c’est 4chan. Mais si vous savez, c’est ce fameux ami plutôt beauf qui met toujours des photos de lui bourré ou fumant un joint, et qui rejoint des groupes prônant l’alcoolisme ou la pédophilie. Bon évidemment, il a oublié qu’il avait aussi sa mère dans ses amis.

  • Le newbie qui tombe dans le panneau de tous les scams. Qui n’a jamais eu affaire à une invitation pour ce fameux groupe ou l’un des membres gagnera peut-être une villa d’une valeur de 500 000 € ? Ou bien encore cette fameuse application pour voir qui consulte votre profil et vos photos ?

  • Le communiste qui est forcément contre le nouveau design de Facebook. C’est le genre de personne qui n’a aucun sens du design, qui ne sait même pas ce qui a réellement changé depuis sa dernière connexion, mais qui, par pur esprit de contradiction, est contre ce changement. Alors oui, Facebook a la fâcheuse habitude de troubler les habitudes des internautes avec ses mises à jour. Mais à moins d’être toujours en CAP coiffure à 30 ans, on s’y fait quand même relativement vite.

  • Seluii ki ekrit kom sa. Entre le célèbre “comme même” et le “sa va?”, c’est de loin l’ami le plus insupportable. Ce n’est pas que l’orthographe soit un signe d’intelligence (enfin, si), c’est surtout que c’est illisible et que les effets de style post-Skyblog sont juste emmerdants.

  • Le hardcore gamer et fan d’applications. Que ce soient des quizz sur son intimité sexuelle, des jeux qui envoient à tous ses amis au moins 42 invitations par jour et qui polluent le fil d’actualités, ou encore l’application qui lui fait découvrir sa photo quotidienne, ce débile installe tout ce qui ressemble de près ou de loin à une potentielle source de spam. Bien évidemment, il ne se gênera pas pour vous inviter à rejoindre FarmVille (ou “Ferme Pays” si vous voulez la version plagiée et mal traduite) afin de l’aider à récolter ses fruits de merde.

La liste pourrait être encore très longue, mais je préfère ne pas vous pousser au suicide, vous qui êtes aujourd’hui face à cette dure confrontation avec l’humanité. Heureusement pour nous, il y a toujours Twitter où nous réfugier encore quelques mois avant une arrivée massive de débiles. Hum, en fait non.

Parce que oui, même tes amis sont débiles.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s