Quelques réflexions d’un expatrié

Depuis août je vis à Shanghai et je n’ai pas encore eu le temps de mettre en ligne quoi que ce soit à propos de cette expérience, si ce n’est au travers du Frog Bullet, qui n’est ni sérieux, ni suivi, ni lu d’ailleurs! Bref, voici donc quelques idées accumulées depuis ces 2 mois passés ici.
La Chine est un pays de contrastes, c’est bien peu de le dire.

Le matin le RER local me conduit à 300 km/h à Suzhou et autour de moi la plupart des gens lisent un roman ou leur journal sur leur smartphone ou leur tablette. L’iPad n’est ici qu’une des nombreuses possibilités de liseuse, en particulier on voit des publicités pour Android tous les mètres et il semble que de nombreux dispositifs développés localement utilisent ce système. Pourtant, au milieu des grosses berlines allemandes j’ai aussi croisé des vélos chargés par un équilibriste de cartons de recyclage et il est possible de s’acheter une part de la foccacia locale pour quelques dizaines de centimes d’euro.
La chose la plus étonnante, à laquelle tout expatrié vers la Chine croit se préparer mais qui finalement est encore plus forte que ce à quoi il s’attendait est bien évidemment le fait de se retrouver totalement analphabète. On le sait avant de partir, on le vérifie en arrivant mais on ne se rend pas compte à quel point cela peut constituer un obstacle. Il m’a fallu 2 semaines pour être capable de dire correctement l’adresse de mon travail à un chauffeur de taxi sans l’aide d’un papier ! Après 2 mois de cours de Chinois, je pense être en mesure de lire 5 caractères sans hésitation, il ne m’en reste donc plus que 1995 à apprendre pour accéder à un niveau de lecture basique. J’espère que quelqu’un peut faire le calcul et me dire dans combien d’année je serai capable de lire, ma calculette n’a plus de piles.

Après il y a la frustration de l’Internet. Facebook, Twitter, Blogger, YouTube et d’autres, Posterous par exemple, sont bloqués par le GFW (le Great FireWall of China), heureusement il y a des moyens de s’arranger, même s’ils ne sont pas toujours pratiques, mais surtout les temps de réponse avec les sites occidentaux sont souvent désespérants. En tout cas le post d’articles sur Posterous par mail est vraiment très pratique, puisqu’il me permet de faire ce message, qui sera ensuite propulsé à travers mes blogs, twitter et autres Facebook, donc bravo Posterous !
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s