Une époque révolutionnaire

Les 50 ans qui viennent de s’écouler ont montré des avancées considérables dans le monde de l’informatique, qui était pourtant au départ tout juste naissant. Si on compare cette progression à celle d’autres technologies qui ont mis des années ou même des siècles pour murir c’est tout bonnement incroyable. Un peu comme si Denis Papin avait fini sa vie en conduisant des TGV. Les grognons pourront m’objecter que dans ce cas on a eu aussi un changement de technologie au milieu, de vapeur vers électrique mais les ordinateurs ont aussi fait un saut technologique en passant du tube à vide vers le micro chip en silicium. Mais ce qui est sans doute encore plus spectaculaire, c’est que l’informatique a éclaté de sa bulle technologique pour devenir quelque chose de beaucoup plus large qui est aujourd’hui qualifié de « numérique » ou « digital », quoique ce deuxième terme date maintenant un peu. En fait, ce n’est pas comme si Denis Papin était devenu conducteur de TGV, c’est comme si sa concierge, Madame Michu et tous les gens de son époque avaient pu conduire leur propre TGV. Parce qu’aujourd’hui nous avons tous un ordinateur, portable, de bureau ou caché dans notre téléphone.

En fait, ce qui fait que notre époque est incroyable c’est que nous vivons une nouvelle révolution industrielle, ou plutôt une révolution numérique. Ce n’est pas un moment unique mais il faut quand même réaliser à quel point c’est exceptionnel à plus d’un titre. Il n’y a pas eu de tels moments dans l’humanité, il y a de grandes inventions, comme celles du feu, de la roue, de l’écriture, de la presse à imprimer, de l’électricité et la découverte de l’énergie atomique. Ces inventions ont quelquefois bouleversé la société humaine, la presse à imprimer permettant la diffusion des idées par exemple et quelquefois ont conduit à de profonds bouleversements comme la révolution industrielle. La révolution numérique est toutefois exceptionnelle à plusieurs titre, par la rareté de ce type d’évènnement dans l’histoire de l’humanité mais également par la vitesse à laquelle elle s’est produite et la vitesse à laquelle elle transforme le monde, notre façon de vivre, de travailler et de penser.

Publicités